La nomophobie et ses dangers sur la santé

Le développement de la téléphonie mobile a entraîné sa part d’innovation mais aussi de problèmes. La nomophobie est la peur ressentie par une personne à l’idée d’être séparée de son smartphone. Elle induit une dépendance extrême. Si vous avez des problèmes de santé, il y a des chances qu’ils soient dus à cela. Dans cet article, vous découvrirez comment cela est possible.

Les troubles visuels

Rester trop longtemps devant l’écran du smartphone entraîne la fatigue oculaire. L’écran des téléphones étant trop petit, l’œil s’adapte et finit par s’assécher ; ce qui est susceptible de conduire à la myopie.

Les risques d’inattention et les troubles du sommeil

Concentré sur l’écran de son téléphone portable, la tête penchée, on perd en vigilance. En ville, cette perte de vigilance occasionne des accidents de circulation.

La nomophobie peut également être la source des troubles du sommeil. En effet, la mélatonine est l’hormone qui permet à l’être humain de dormir. La production de cette hormone est perturbée par la lumière bleue qu’émet l’écran du smartphone. C’est en réalité par le jeu de la simulation de la lumière du jour que cette perturbation a lieu.

Les troubles musculosquelettiques

Des milliers de messages ou de textos sont envoyés par une personne chaque jour. À cet effet, ce sont le poignet, la main et surtout le pouce qui sont sollicités. L’utilisation de ces membres du corps à longueur de journée peut induire des douleurs. Aussi, l’adoption de mauvaises postures peut conduire à des douleurs cervicales, le mal de dos et la raideur de la nuque.

Le cancer

Les radiofréquences émises par les téléphones et les réseaux sans fil sont classées par l’organisation mondiale de la santé comme pouvant être cancérigènes pour le corps humain.

En gros, la nomophobie, cette addiction au téléphone portable, impacte négativement la santé des personnes. Cet impact peut aller des risques d’accident, à la perte de la vue. Les problèmes musculaires sont également légions.